Coup d’œil sur l’étang de Massy
Quelques semaines après l’inauguration du site, un rapide coup d’œil à l’étang de pêche nous permet de vérifier le bon fonctionnement de ce lieu fréquenté par pêcheurs et marcheurs.

Pour les pêcheurs, le peuplement piscicole se porte bien, comme en témoignent les nuages d’alevins visibles depuis la rive. Les tanches ont frayé dans les herbiers fin mai, elles se faisaient beaucoup remarquer (sauts et courses en bordure). Fin août les gardons, rotengles et tanches de l’année seront assez grands pour se faire attraper à la canne. La production de l’étang devrait être proche de ce que font les pisciculteurs. Le développement des saules fait l’objet d’une surveillance avec une possibilité d’intervention cet hiver si besoin, mais leur développement est une bonne chose pour le moment, car ils permettent aux poissons de se protéger des cormorans qui vont vite comprendre que le garde manger est bien rempli. C’est également une zone de refuge intéressante pour les poules d’eau et autres foulques macroule que l’on peut entendre tout le long du plan d’eau.

Pour les marcheurs, le Conseil Départemental en charge de la gestion des itinéraires du PDIPR nous a informé que l’entretien végétal des sentiers aura lieu mi-juillet. La repousse conséquente est due à la météo, et les équipes techniques interviendront dès que les conditions le permettront. D’autre part, le circuit des étangs, n°10.8 est temporairement fermé du fait d’un problème de glissement de terrain au niveau du déversoir de l’étang de l’arboretum privé.