Pourquoi un parc naturel urbain ?

La création du PNU correspond à la volonté de l’Agglomération de valoriser et de préserver le patrimoine naturel, architectural et historique qui constitue l’identité de son territoire. Projet qui revêt aussi un volet détente/loisirs grâce à l’aménagement de parcours promenades avec d’aires de pique-nique à destination des visiteurs locaux comme des touristes. Autre vocation de ces lieux, former les citoyens de demain en servant de média pédagogique (éducation à la préservation de l’environnement et connaissance de notre passé) pour les scolaires et le grand public.
Le PNU assure aussi une transition entre la ville et la campagne, entre les espaces naturels, les activités économiques et l’habitat. Plusieurs lieux ont été identifiés pour faire l’objet d’aménagements au sein de ce cadre fédérateur.
Afin de répondre à un des objectifs fondateurs du PNU visant favoriser l’éducation à l’environnement et à l’histoire, le site des Neuf Fontaines (et bientôt celui de Castets) fait l’objet d’animations ponctuelles.

Les sites naturels concernés

La création du PNU est une démarche initiée par trois intercommunalités : Mont de Marsan Agglo, la Communauté de Communes des Landes d’Armagnac et la Communauté de Communes du Pays de Villeneuve en Armagnac Landais.

Le PNU du Marsan s’annonce comme une des richesses et des originalités de trois agglomérations qui se caractérisent avant tout par la diversité de leurs paysages. De nombreux sites ont été inventoriés au cours de l’étude de faisabilité pour leurs qualités paysagères, la diversité des milieux, la richesse patrimoniale…
C’est la complémentarité de ces lieux qui fait l’intérêt du Parc Naturel Urbain. Ils seront reliés entre eux par des voies douces au fur et à mesure de leur aménagement ainsi qu’une voie bleue sur la Douze. Au total, ce sont 290 km2 d’espaces naturels et 10 sites aménagés répartis entre les 3 intercommunalités.
De son côté, Mont de Marsan Agglo comptera prochainement 5 sites valorisés.

Carte du PNU

Carte du parc Naturel urbin

Les sites déjà aménagés

Premiers du genre, le site des Berges de la Midouze à Mont de Marsan et celui des Neuf Fontaines à Bostens ont reçu un accueil enthousiaste : la Fête des rivières attire chaque année des milliers de personnes le long des quais montois (lieu de villégiature aussi prisé toute l’année) alors que plus de 900 visiteurs se sont rendus à l’affût à cistude et à la chèvrerie de l’Airial Larousse lors de l’inauguration du site des Neuf Fontaines en 2015. Un enthousiasme qui perdure dans les deux autres sites du PNU aménagés : les mottes castrales de Castets à Bougue et l’étang de Massy à Gaillères.

De nouveaux sites, différents de part les richesses patrimoniales qu’ils renferment, leur ambiance paysagère et leur topographie seront bientôt aménagés, comme prochainement la zone humide de Limac à Laglorieuse.