Parmi les objectifs de la démarche, la création de cheminements doux qui permettront de connecter les sites PNU entre eux grâce à des liaisons pédestres et vélos (voie verte du Marsan et de l’Armagnac, voie de Vézelay, chemins ruraux) et de créer une complémentarité avec les circuits départementaux déjà existants . L’objectif est également de proposer un itinéraire vers ces sites depuis le centre-ville de Mont-de-Marsan. A terme, un balisage spécifique permettra de guider les visiteurs le long de ces parcours.

panneau_directionnel_voie_vertes
Suivant le même objectif de consolider les activités de pleine nature, la mise en place d’une voie bleue sur la Douze, entre Roquefort et Mont-de-Marsan, permettra de développer la pratique du canoë en étoffant l’offre touristique. Actuellement, plusieurs parcours sont proposés par Canoë Loisir et par le Stade Montois Canoë Kayak. L’aménagement des accès, la création de nouvelles haltes et l’élaboration d’une signalétique adaptée sont prévues afin de multiplier les itinéraires nautiques. La valorisation de cette activité permettra de faire découvrir un autre site PNU, les falaises calcaires de Roquefort qui abritent une trentaine de cavités naturelles creusées dans les parois rocheuses. A cet endroit, le profil de la rivière varie beaucoup, offrant une richesse de paysages appréciable uniquement depuis le niveau de l’eau. Outre ses qualités géologiques, c’est aussi un espace naturel protégé au niveau européen, qui abrite de nombreuses espèces végétales et animales.